Etude d'un nouveau système de décélération pour un banc de simulation de choc

PETERMANN

Type de document
RAPPORT DE STAGE
Langue
francais
Auteur
PETERMANN
Résumé / Abstract
L'évolution de la législation sur la sécurité passive dans le domaine automobile, impose la simulation de lois de plus en plus proches de celles observées en cas de choc réel. Un pas décisif dans ce sens a été franchi en 1996 notamment par l'application d'une nouvelle directive relative au choc frontal. Elle impose que les essais simplifiés sur chariot soient réalisés à partir de courbes directement issues des crash-tests du véhicule concerné. Ces nouvelles contraintes amènent le LBSU (Laboratoire de Biomécanique et de Sécurité des Usagers) de l'INRETS à vouloir faire évoluer ses infrastructures d'essai, surtout en ce qui concerne le système d'arrêt du banc de simulation de choc. En effet, le système actuellement utilisé pose des problèmes d'étalonnage. Notre étude a consisté à proposer un nouveau système de décélération qui puisse s'adapter aux infrastructures déjà existantes. Nous proposons pour cela d'utiliser le flambage de tubes métalliques. En combinant différents types de tubes de longueurs différentes, il est possible de reproduire des lois complexes présentant plusieurs niveaux de décélération. Une formulation théorique a été développée, permettant à partir des caractéristiques de l'impacteur et de la loi à reproduire, d'obtenir automatiquement les dimensions des tubes à utiliser. Responsable du stage : Dejeammes,M

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR