Evolution du parc automobile français entre 1970 et 2020

BOURDEAU

Type de document
THESE
Langue
francais
Auteur
BOURDEAU
Résumé / Abstract
Pour pallier l'absence de statistiques rigoureuses concernant la nature du parc automobile en France et dans le but d?effectuer des inventaires précis d?émissions de polluants par les transports routiers, nous avons mis au point un modèle informatique de calcul du parc à partir de données réelles. Il nous permet d'évaluer le parc statique (véhicules qui existent) à partir des immatriculations de véhicules neufs et de leur rythme de vieillissement, et le parc roulant (véhicules qui circulent) en tenant compte des usages de ces véhicules. Connues pour le passé et le présent, ces données ont été extrapolées pour le futur afin de pouvoir modéliser le parc entre 1970 et 2020. L?intérêt principal de notre démarche est de mettre en évidence les diverses évolutions technologiques du parc automobile et des trafics en étudiant précisément la nature des véhicules immatriculés neufs sur notre territoire. Le parc statique des véhicules particuliers et des véhicules utilitaires légers est constamment croissant entre 1970 et 2020. Celui des poids lourds, suite à de fortes diminutions des immatriculations à certaines époques, oscille sans augmenter très nettement. Les circulations sur l'ensemble du territoire et sur tous les réseaux (en ville, sur route ou sur autoroute) se sont considérablement développés depuis 1970, combinant a la fois l'accroissement des effectifs et des usages des véhicules, ainsi que la longueur du réseau dans le cas de l'autoroute sur laquelle la circulation augmente particulièrement pendant les 50 années d'étude. Mémoire de thèse, doctorat en ingénierie de l'environnement. Convention ADEME N 9666014.

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR