Risque et responsabilité sociale : application du principe de précaution a la sécurité des transports. Journée spécialisée du 30 janvier 1997

BLUET ; BERNARD-GELY ; OCQUETEAU ; BERG ; VIVALDA ; ROHOU ; GALLAND

Type de document
OUVRAGE SCIENTIFIQUE (OS)
Langue
francais
Auteur
BLUET ; BERNARD-GELY ; OCQUETEAU ; BERG ; VIVALDA ; ROHOU ; GALLAND
Résumé / Abstract
Toute politique de sécurité est le fruit de trois modes d'approche intéressant l'Etat, les services techniques des entreprises publiques ou privées et la société civile. A côté de la 'sécurité d'intervention' relevant de l'action publique pour écrêter les risques anormaux, il y a une ' sécurité de conception', intégrée aux procédures issue de l'art de l'ingénierie, pour atténuer l'occurrence et les effets des dangers inhérents aux systèmes de circulation. Le 'retour d'expérience', sujet d'un précèdent colloque en 1993 visait à conforter ces deux types d'approches. A l'instar du 'principe de précaution' qui interpelle la responsabilité sociale des acteurs dans l'incertitude et l'irréversibilité des menaces à la santé et à l'environnement, on invoquera, pour déjouer cette fois des dangers parfaitement connus et des enjeux terriblement irréversibles, le même niveau d'exigence de responsabilité collective. Dépassant le cadre strict de la prévention dans une attitude plus pragmatique que défensive, la sécurité devient l'objet de contrats entre partenaires sociaux et économiques, recherchant la meilleure stratégie d'utilité collective. Sécurité et qualité participent alors du même combat ; et il y a alors forcement élargissement du champ des acteurs concernés.
Editeur
INRETS

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR