L'emploi et l'énergie mobilisés par le transport de voyageurs

ORFEUIL

Type de document
RAPPORT
Langue
francais
Auteur
ORFEUIL
Résumé / Abstract
Ce rapport se propose d'analyser, dans une approche 'filière de production' deux des ressources mobilisées par la circulation automobile et le transport public, l'énergie et l'emploi et de les rapporter au trafic, pour aboutir à des quantités d'énergie et d'emploi au kilomètre parcouru. Il faut pour cela estimer l'emploi non seulement chez les constructeurs de matériel et dans les entreprises de transport, mais aussi les emplois 'amont' (consommations intermédiaires et investissements) et les emplois 'aval' (maintenance et exploitation des infrastructures, services). L'analyse est menée au niveau national et au niveau urbain. Une conclusion claire se dégage : dans le contexte économique actuel, le transport public mobilise deux fois plus d'emplois et consomme deux fois moins d'énergie que la circulation automobile, au voyageur-kilomètre transporté. En revanche, l'automobile produit plus d'effets négatifs, notamment en ville, que le transport public.

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR