Détection automatique d'incidents : synthèse des expérimentations menées dans le cadre du projet Melyssa

APPERT ; BLOSSEVILLE ; MORIN

Type de document
ARTICLE DE PERIODIQUE
Langue
francais
Auteur
APPERT ; BLOSSEVILLE ; MORIN
Résumé / Abstract
La détection automatique d'incident (DAI) constitue un champ d'investigation très actif : l'enjeu est en effet d'importance: accélérant la mise en évidence et l'identification d'un incident, c'est tout le processus de gestion des secours qui est rendu plus rapide. Cette accélération permet à la fois de réduire le temps perdu passé par les usagers dans les bouchons, conséquences de l'incident, et de gagner du temps pour le secours aux accidentes (on estime qu'une minute gagnée permet de réduire de 1% les morts par accidents de la route. Du point de vue des exploitants les bénéfices sont d'abord un meilleur emploi des opérateurs de surveillance, qui ne sont plus rives à l'observation de multiples écrans vidéo ou dans l'attente d'un appel téléphonique tardif, et d'autre part une capacité réelle a traiter l'incident en toute connaissance de cause et a informer les usagers avec une grande rapidité. Compte tenu de ces avantages, un foisonnement de dispositifs apparait. Ce foisonnement recouvre en fait une grande multiplicité d'approches et de résultats. Une partie du projet Melyssa (work package 230) a été consacré à faire le point sur les capacités de trois systèmes, TRISTAR, BEATRICS et HERMES.

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR