Mécanismes de ségrégation dans les bétons autoplaçants (BAP) : Etude expérimentale des interactions granulaires

Self-compacting concretes segregation mechanisms : Experimental study of granular interactions

BETHMONT

Type de document
LIVRE
Langue
français
Auteur
BETHMONT
Résumé / Abstract
Les Bétons Autoplaçants (BAP) sont des matériaux extrêmement fluides qui se mettent en place sans vibration. Cependant du fait de leur fluidité, les BAP présentent un risque de ségrégation important. Au vu des connaissances actuelles, il s'avère essentiel de tout d'abord comprendre les mécanismes d'initiation de la ségrégation afin de proposer un essai de caractérisation adéquat. Le comportement d'une seule particule immergée dans un fluide à seuil d'écoulement, a tout d'abord été étudié. Bien que l'initiation de la ségrégation statique soit essentiellement conditionnée par la taille et la densité des granulats, ainsi que par le seuil d'écoulement de la matrice cimentaire, le rôle de la phase granulaire ne peut être négligé. Un nouveau dispositif expérimental a été mis au point afin de mettre en évidence les effets de groupe des granulats. Il permet de mesurer l'effort de résistance d'un réseau granulaire modèle immergé dans une matrice cimentaire et donc d'intégrer l'influence des interactions entre particules à la description des mécanismes d'initiation de la ségrégation. Les résultats d'essais réalisés dans des pâtes de ciment issues de différentes compositions de BAP ont montré que les effets de groupe positifs peuvent effectivement être mis en évidence. Quelques essais ont par ailleurs été menés afin d'appliquer les résultats expérimentaux à la formulation de bétons autoplaçants.
Editeur
LABORATOIRE CENTRAL DES PONTS ET CHAUSSEES - LCPC

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR