Les paraffines : Leur rôle dans le comportement des enrobés

DUMAS ; EXMELIN ; JAMOIS ; LESAGE ; LESUEUR ; LOMBARDI ; MARTIN ; MENARD ; PLANCHE ; PLANQUE ; SEIVE ; SUCH ; RAMOND

Type de document
LIVRE
Langue
français
Auteur
DUMAS ; EXMELIN ; JAMOIS ; LESAGE ; LESUEUR ; LOMBARDI ; MARTIN ; MENARD ; PLANCHE ; PLANQUE ; SEIVE ; SUCH ; RAMOND
Résumé / Abstract
Le premier article sur les bitumes paraffiniques date de 1902 et régulièrement des articles sont produits sur ce sujet. En 1950, les travaux de L.Corbett ont permis de stabiliser la méthode d'identification et de dosage ; ceux de J.Pfeiffer ont précisé le rôle particulier des paraffines dans le bitume vis-à-vis de leurs caractéristiques physiques et rhéologiques. Le traité sur les matériaux de construction de Duriez et Arambide a décrit les principaux effets des paraffines sur le comportement des enrobés. D'autres publications traitent des conséquences de la présence de ce produit sur les caractéristiques de rhéologie, d'homogénéité et d'adhésivité du liant ou de l'enrobé. Les pratiques européennes sont diverses et les pays ont soit pris en compte dans leurs spécifications le rôle néfaste des paraffines (comme l'Allemagne et la France), soit au contraire rejeté complétement l'idée d'une spécification sur les paraffines (comme certains pays nordiques ou du bassin méditéranéen). La nécessité d'harmoniser les critères de sélection des produits commercialisés par des critères autres que la composition nous a amenés à rechercher un critère de comportement qui soit en relation avec la présence de paraffines, et à vérifier que leur présence reste potentiellement nuisible avec les bitumes fabriqués aujourd'hui. Ce rapport est issu d'un travail collectif entre les producteurs de bitume français et l'Administration. Il comprend trois parties : La première partie bibliographique porte sur la connaissance des paraffines du point de vue de la structure chimique, de l'identification et du dosage ainsi que des conséquences supposées de sa présence sur les caractéristiques des bitumes et des enrobés. La deuxième partie est consacrée à une compilation des travaux menés dans différents laboratoires sur des bitumes paraffiniques de provenances diverses. Un comparaison des méthodes de dosage DIN et AFNOR est rappelée ; elle a fait l'objet d'une présentation à la commission de normalisation européenne (TC 19 / WG1). Des essais sur enrobés ont également été réalisés. La troisième partie se rapporte à quatre bitumes paraffiniques de provenances européenne et asiatique. Les caractéristiques mécaniques avant et après RTOF (module complexe, traction SHRP, BBR, etc.) ont été déterminées avant de tester les comportements des enrobés en fatigue, orniérage et module complexe. Des bitumes de référence, de grade équivalent, ont servi de point de comparaison pour l'étude des enrobés. On conclut que le dosage par calorimètrie différentiel est une technique bien plus rapide que les méthodes de dosage usuel, que le comportement des enrobés est influencé par la présence à la fois des paraffines et des asphaltènes et que le comportement en déformation permanente est défavorable au liant à forte teneur en paraffines.
Editeur
LABORATOIRE CENTRAL DES PONTS ET CHAUSSEES - LCPC

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR