Application de la méthode des équations intégrales à la modélisation du bruit aux abords des routes : Interaction chaussée/écran antibruit

Boundary element method applied to the modelling of noise around roads : Interaction between noise barrier and porous road surface

ANFOSSO LEDEE

Type de document
LIVRE
Langue
français
Auteur
ANFOSSO LEDEE
Résumé / Abstract
L'objectif de cette recherche est de développer un modèle de prévision de l'efficacité des dispositifs de protection contre le bruit routier, intégrant les paramètres complexes et réalistes tels que la forme architecturée des écrans, leur composition hétérogène, et leur interaction avec un revêtement de chaussée drainant dont les propriétés d'absorption acoustique et de diminution de l'émission du bruit de roulement, en font un produit antibruit à part entière. La méthode numérique des éléments de frontière (B.E.M) en dimension 2 est retenue. Elle est introduite dans le code de calcul CESAR-LCPC et validée pour des conditions limites courantes de type surface à réaction localisée. Pour les interfaces poreuses comme les revêtements drainants, la condition limite de est de type réaction étendue. On introduit alors le couplage de deux équations intégrales conduisant à la résolution complète du problème en pression et gradient de pression à l'interface air/milieu poreux. La description du milieu poreux utilise un modèle phénoménologique à trois paramètres. Cette formulation par couplage est validée théoriquement et expérimentalement. Une alternative simplifiée est proposée sous forme d'une impédance de surface "asymptotique". On vérifie qu'elle conduit à des résultats en atténuation sonore très acceptables. Enfin une étude de compromis optimum est menée en comparant l'efficacité de diverses solutions d'écrans en complémentarité ou non avec une chaussée absorbante. Les performances et perspectives de la méthode BEM sont discutées.

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR