Ruissellement, sol et végétation dans les travaux d'infrastructure

GUITON

Type de document
RAPPORT DE STAGE
Langue
français
Auteur
GUITON
Résumé / Abstract
Le phénomène de ruissellement lié aux travaux d'infrastructure devient un problème de plus en plus important et complexe, aussi bien en milieu urbain qu'en milieu rural. Le présent rapport aborde l'analyse de trois procédés sélectionnés de rétention et d'absorption du ruissellement ; un procédé du domaine des travaux publics "la chaussée poreuse" et deux procédés du domaine agricole, l'infiltration par irrigation, et l'immersion. Une partie du texte traite de l'apport des techniques de modelage du relief ; aménagement de surface ; dans la lutte contre le ruissellement et l'érosion, et une autre partie de l'apport de la végétation dans sa fonction mécanique de ralentisseur et dans sa fonction hydraulique de l'évapotranspiration. Un nouveau procédé de lutte contre le ruissellemen est également présenté. Il consiste en la création de surfaces d'immersion plantées permettant la rétention et l'infiltration de grands volumes d'eau, tels les polders fluviaux du Rhin, les parcs et les cours d'écoles de la ville d'Osaka, ou les espaces verts de Vitrolles en France. En conclusion le rapport pose les bases techniques élémentaires pour enclencher des moyens de lutte contre le ruissellement, sachant que cette lutte s'appuie sur un ensemble de moyens, allant de la formation du ruissellement à ses effets, et qu'à chaque phase différente du processus du ruissellement correspond différentes solutions techniques.

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR