Fissuration en milieu hyperélastique et viscoélastique

MARCHAND

Type de document
RAPPORT DE STAGE
Langue
français
Auteur
MARCHAND
Résumé / Abstract
Le département chaussées du Laboratoire Central des Ponts et Chaussées s'intéresse à la modélisation et à la prévision de l'endommagement des chaussées routières. Le but de ces travaux est de permettre aux maîtres d'ouvrage une politique plus cohérente en matière d'investissement et d'entretien et aux entreprises d'améliorer leurs produits pour une plus grande longévité. Afin de modéliser le bitume servant de liant entre les graviers d'une chaussée, un dispositif expérimental a été mis au point par Maillard, de la Roche et Hammoun. Il s'agit de placer un mince film de bitume entre deux demi-sphères métalliques (modélisant le gravier) sur lesquelles on vient appliquer un déplacement...Le but de ce stage est de comprendre avec des lois de comportement plus complexes les phénomènes mis en jeu et essayer de prévoir la façon dont se propagent les fissures. La fissuration se déroule dans un matériau de très faible épaisseur. Il faut donc tenir compte de l'influence des grands déplacements. De plus, le bitume a une comportement viscoélastique. Dans le premier chapitre, nous tenterons de comprendre le phénomène observé à partir de la propagation d'une fissure en milieu hyperélastique. Puis, dans le deuxième chapitre, nous essaierons de comprendre la façon dont se propage une fissure dans un milieu non seulement hyperélastique mais aussi viscoélastique.

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR