Development of an innovative fog production device : Rapport final du Work-Package 3 du projet Européen FOG

COLOMB

Type de document
RAPPORT DE RECHERCHE
Langue
anglais
Auteur
COLOMB
Résumé / Abstract
Ce rapport présente la synthèse des travaux effectués dans le cadre du Work-Package 3 "Développement d'un système de production de brouillard innovant" sous la responsabilité du CETE/LRPC de Clermont pendant les 3 années du projet Européen "FOG". L'objectif du WP était de concevoir, réaliser et évaluer un système de production de brouillard permettant de produire dans une enceinte, un brouillard stable et homogène, représentatif des différents brouillards naturels. Les spécifications ont été affinées par les utilisateurs finaux du projet en fonctions des besoins pour les recherches en perception du conducteur (INRETS) et pour les systèmes de sécurité du véhicule (CRF). Ces éléments ont été transcrit en exigences techniques et métrologiques par le LRPC. La Société DUTRIE a effectué sur cette base, la conception et l'installation du système. Le CETE s'est associé à l'Université de Nancy pour développer le processus de stabilisation du brouillard. Ce processus consiste à compenser les pertes en eau par sédimentation et évaporation, par des micro-injections successives de brouillard qui viennent "regénérer" le brouillard. La fréquence de ces micro-injections conditionne la densité du brouillard et donc la visibilité météorologique caractéristique du milieu. Des abaques ont été élaborés pour permettre le réglage du système. Le processus est performant pour les brouillards denses. Au cours des 3 années, le LRPC a effectué une série de phases d'évaluation et d'adaptation du système installé par la société Dutrie. En ce qui concerne la granulométrie du brouillard un travail conjoint a été effectué par la FUL et le LRPC grâce aux granulomètres optiques Polytec de la FUL et Palas, acquis par le LRPC. Après avoir comparé les capteurs, les analyses ont porté sur la distribution granulométrique en fonction du type d'injecteur (aiguille, vortex), de la pression, de la nature de l'eau. La question de l'homogéneité a pu être abordée grâce à une instrumentation spécifique mise en place conjointement par le LRPC et la FUL, en particulier grâce à un transmissiomètre multi-faisceaux (5 récepteurs) conçu par la FUL. L'analyse a montré une hétérogénéité verticale pour la dissipation naturelle et les brouillards légers. Mais lorsque l'on utilise le processus de micro-injection, cette hétérogénéité est considérablement réduite. Les développements réalisés ont été transposés dans la petite enceinte climatique de la FUL présentée dans le WP7. Le nouveau système a été utilisé lors des expérimentations de l'INRETS et de CRF sur la perception du conducteur et les systèmes d'aide à la conduite effectuée au LRPC de Clermont-ferrand dans le WP6., COMPTE RENDU DE RECHERCHE

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR