Essais d'évaluation de tenue de peintures sur anciens fonds : Comportement aux essais de laboratoire

MAIRE ; LEPOUSE

Type de document
COMPTE RENDU D'ESSAI
Langue
français
Auteur
MAIRE ; LEPOUSE
Résumé / Abstract
L'entretien des ouvrages d'art métalliques anciens avec décapage à l'abrasif pour préparer les surfaces pose d'importants problèmes de coût notamment avec l'obligation croissante de récupération des abrasifs. La recherche et la qualification de système de protection permettant un simple avivage voire plus aucun décapage est donc stratégique. Les essais classiques de laboratoire pour l'évaluation du comportement des revêtements (brouillard salin / vieillissement artificiel / QUV) ont été réalisés sur des plaques. Ces plaques comportaient différents systèmes de peinture couramment utilisés sur ouvrage, avivés et recouverts par des systèmes PU monocomposants. Les essais de laboratoire montrent quelques grandes tendances concernant le comportement des systèmes PU monocomposants préconisés par Bayer pour l'entretien sur anciens fonds : - d'une manière générale, bonne compatibilité avec les anciens fonds testés, - Sans primaire dans l'ancien fond, le comportement anticorrosion est médiocre et, en tout cas, inférieur à celui demandé pour l'homologation des systèmes sur acier, - quand l'ancien fond est sain (bonne cohésion), les essais tendant à montrer que l'on aurait intérêt à le conserver au maximum, - la persistance de l'aspect est bon ... mais l'aspect initial est vraiment à améliorer. Il faut insister sur le fait qu'il ne s'agit que d'essais de laboratoire qu'il serait dangereux de dissocier d'un suivi du comportement au réel. (FAER 2.42.46.5).

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR