Détermination de la teneur en eau efficace du béton : Maitrise de l'eau

GEOFFRAY

Type de document
RAPPORT D'ETUDE
Langue
français
Auteur
GEOFFRAY
Résumé / Abstract
Les études entreprises pour définir un essai susceptible de donner la teneur en eau efficace d'un béton frais ont débouché sur un essai qui ne peut être réalisé valablement qu'en laboratoire, où il reste possible de parfaitement maîtriser les régimes thermiques imposés au béton. De plus, cet essai est relativement long puisqu'il peut durer jusqu'à 3 heures, et le palier de stabilisation de départ d'eau peut dans certains cas ne durer que quelques minutes : le risque est donc particulièrement grand de franchir ce palier sans qu'il soit détecté. Enfin, l'essai ne répond pas avec l'emploi de certains adjuvants dont la phase acqueuse ne sort pas à la température de l'essai. Pour l'ensemble de ces raisons, il a été jugé nécessaire de trouver une méthode de calcul applicable directement à la fabrication. C'est l'ensemble de ces réflexions qui fait l'objet du présent rapport. Sommaire : Les différentes teneurs en eau des matériaux ; Maîtrise de la composition du béton ; Le principe de la double correction d'eau ; Prise en compte de l'eau des gravillons ; Les fluctuations des ajouts d'eau ; Les conséquences ; Les méthodes de calcul ; Conséquences des additions. (Sujet : 2.42.20.4.5).

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR