Etudes de parements en béton : Influence des coffrages, chantier expérimental de Bouvines

GEOFFRAY ; KITTEL ; LAUNAIRE ; MONACHON

Type de document
RAPPORT DE RECHERCHE
Langue
français
Auteur
GEOFFRAY ; KITTEL ; LAUNAIRE ; MONACHON
Résumé / Abstract
Les murs expérimentaux réalisés à Bouvines en juillet 1992 avec la collaboration de l'entreprise Campenon Bernard et des laboratoires des Ponts et Chaussées de Clermont-ferrand, Lille et Strasbourg permettent de mettre en évidence la plupart des variations d'aspect susceptibles d'apparaître dans les conditions habituelles de chantier. L'accent a été mis sur l'influence des peaux coffrantes et de leur préparation, les autres paramètres sensibles, tels que nature du béton, méthodes de coulage et de vibration, ainsi que les conditions climatiques ayant été bloquées. Les résultats permettent de confirmer l'influence soupçonnée de certains paramètres et d'infirmer certaines idées reçues : tout défaut de peau coffrante se retrouve sur le parement, les excès de vibration par post-vibration ou survibration engendrent une ségrégabilité du béton qui se traduit par des anomalies irréversibles, les défauts de jointoiement des coffrages entrainent systèmatiquement des fuites de laitance avec les bétons très plastiques, les déversements de bétons contre les peaux coffrantes peuvent provoquer leur lessivage et générer des adhérences du béton à ces peaux. Dans ce problème de qualification de parements, il convient de ne pas oublier que si les deux approches esthétique et durabilité sont à priori possibles, elles ne font bientôt qu'une dès que l'aspect défectuosité est abordé., COMPTE RENDU DE RECHERCHE

puce  Accès à la notice sur le portail documentaire de l'IFSTTAR

  Liste complète des notices publiques de l'IFSTTAR